La semaine dernière a été l'occasion de tester quelques nouvelles recettes... sucrées. Vous avez remarqué ? A chaque fois que je poste un recette, c'est du sucré. Etrangement, dès qu'il s'agit de desserts, je ne suis jamais à cours d'idées. Ce qui n'est pas le cas du salé, malheureusement. Bref.


On commence par le ch'tiramisu. Un tiramisu tout bête, dont on remplace simplement les biscuits à la cuillère par des spéculos. Bien bon, bien lourd aussi... ça tient au corps, les spéculos ! Prévoir du léger en plat principal !

 

&&&

 

On poursuit avec la brioche. Merci Madame Sololine !!! :-) Pas de MàP ici, j'ai utilisé les "pieds" spécial pâtes de mon batteur électrique. Bien bon aussi, je n'ai pas eu le temps de dégainer l'appareil photo...

 

&&&

 

Autre dessert bien sympa, la panna cotta aux oursons guimauve ! A la base, une recette issue de jenesépluzou. En pratique, une recette totalement bidouillée ne respectant pas du tout les proportions :

Pour 4 personnes (je vous donne mes proportions bidouillées): 8 oursons guimauve, 20cL de crème liquide (j'ai utilisé de la légère), 20cL de lait 1/2 écrémé, 50gr de sucre en poudre, 2gr d'agar-agar.

On met à chauffer dans une casserole, à feu très doux, la crème, le lait, les oursons, le sucre. Quand les oursons sont bien fondus et que le mélange commence à frémir, on rajoute l'agar-agar, on remue sur le feu pendant 2 minutes, on verse le mélange dans des ramequins, on laisse refroidir, et zou au frigo. 

IMG_3988

La guimauve donne à la panna cotta une agréable texture de mousse !

 

&&&

 

Et enfin, après la mousse de chocolat-carambars, j'ai testé la version gâteau ! A la base, la recette du n° 1759 de FC, avec certaines proportions modifiées: 150gr de chocolat à dessert, 7 carambars, 100gr de beurre, 4 oeufs, 1 càs de farine et 3 càs de sucre.

Mettre le chocolat + carambars + le beurre à fondre à feu doux. Battre le sucre et les oeufs jusqu'à obtenir un mélange mousseux (vive le batteur électrique, moi j'dis !), rajouter ce mélange au chocolat fondu. Rajouter la farine.

20 minutes à 180°C.

IMG_4004

Verdict : je me suis retrouvée avec un gâteau au chocolat dont seul le coeur avait le goût de carambars... tout le caramel s'étant concentré au milieu ! On y sentait une petite pointe de revenez-y...

 

&&&

Bonne semaine !