Miss Berlingot, c'est la dernière née de Dame Gasparine

Avoir la chance d'être testeuse n'est pas donnée tous les jours, et c'est parfois un petit défi que de caser quelques heures de couture dans un emploi du temps bien rempli par mes 5 terribles....

Mais comme c'était aussi une belle occasion de replonger un peu dans mon addiction favorite, j'ai plongé avec plaisir!

la consigne était assez simple: coudre et commenter de manière constructive, être attentive aux explications et aux schémas... bref, tester!

IMG_1541

IMG_1544

Ma première version était assez sage, dans une cotonnade légère et estivale. Mais elle comportait un petit hic: la pose de la fermeture éclair, toujours un peu sport quand on n'a pas le pied de biche adapté.

IMG_1545

IMG_1547

IMG_1548

Sur ma lancée, j'ai tenté une deuxième version en gabardine avec un résultat mitigé: une fermeture nickel mais un tissu trop raide. Étonnamment,  n'est dans cette version que je suis la plus à l'aise, si on fait abstraction évidemment de la gymnastique des mères de famille, qui fait régulièrement remonter la jupe à une hauteur indécente (ras-la-conscience comme dirait une de mes amies!)

IMG_1549

IMG_1550

Le détail dont je reste fière, c'est cet ourlet rapporté très contrasté. Le détail qu'on voit sans le voir, bref, la classe intergalactique, en toute modestie 💪🏻😉😇😇😇😇

***

Le blog a du mal à tenir le rythme. Les habituées de la fin d'année marathonienne comprendront, entre une communion et un bilan orthoptique, une confirmation et un passage aux urgences, à quel point notre emploi du temps peut nous échapper facilement... 

 

***