20 mars 2017

Le billet que je ne savais pas trop comment intituler


Aujourd'hui, pas de couture. Pas de tricot non plus.

Juste une recette simple et rapide de petits gâteaux, spéciale mère de famille.

&&&

Préchauffez le four à 180°C. Sortez un saladier, versez-y un yaourt.
Poussez un petit soupir en entendant n°3 hurler dans son lit (déjà la fin de la sieste ?), jetez le pot de yaourt vide dans la poubelle, montez à l’étage lever la gnomette hurlante avant qu’elle ne réveille n°4. Ramassez la couche sèche qu’elle a enlevée et jetée par terre, enlevez du lit les draps mouillés et la gnomette, lavez-la, séchez-la, remettez-lui une couche, rhabillez-la, refaites un lit propre.
Redescendez à la cuisine.

Eteignez le four, qui est déjà chaud.
Reprenez dans la poubelle le pot de yaourt vide que vous y aviez machinalement jeté. Lavez-le.
Dites à n°3 d’arrêter d’ouvrir la poubelle. Donnez à n°2 un verre d’eau. Dites à n°1 que oui, elle peut prendre une feuille toute blanche pour dessiner.
Sortez un paquet de farine.
Redites à n°3 d’arrêter d’ouvrir la poubelle.
Remplissez le pot de farine. Videz-le dans le saladier. Renouvelez cette étape une fois. Rangez la farine, sortez du son d’avoine.
Occupez-vous de n°3, qui tend ses bras vers vous pour que vous lui remontiez ses manches.
Remplissez le pot de son d’avoine, videz-le dans le saladier.
Courrez enlever des mains de n°3 le feutre que les aînés ont laissé traîner, et avec lequel elle s’apprête à exercer ses talents d’artiste sur le fauteuil du salon.
Retournez à  la cuisine, en ramassant au passage les aimants du frigo que n°3 a mis par terre.

Sortez du placard un paquet de cassonade.
Expliquez à n°3 que ce n’est pas parce qu’elle a aperçu les craquottes dans le placard qu’elle en aura.
Remplissez le pot de cassonade.
Dites à n°3 que ce n’est pas l’heure de goûter.
Ramassez de nouveau les aimants du frigo, jetés de rage par terre.
Fâchez-vous, menacez n°3 de la recoucher, rappelez-vous vos lectures d’Isabelle Filliozat, respirez un grand coup, calmez-vous vous-même, tentez de calmer n°3 en la serrant dans vos bras, fâchez-vous de nouveau en constatant que vos tentatives ne donnent aucun résultat.
Criez, culpabilisez d’avoir ainsi perdu votre sang froid.
Donnez à n°3 la craquotte convoitée, culpabilisez d’être une mère faible et laxiste (mais qui a gagné quelques minutes de répit).
Videz le pot de cassonade dans le saladier.
Aboyez sur n°2 qui, naturellement, veut aussi une craquotte.
Tant que vous y êtes, donnez-en aussi une à n°1.

Allez lever n°4 que vos cris et ceux de n°3 ont réveillé, et qui pleure maintenant à chaudes larmes dans son lit. Changez-le, câlinez-le, donnez-lui sa tétée.
Attendrissez-vous devant n°3 qui lui caresse la tête avec sa main toute collante de craquotte prémâchée, extasiez-vous devant le dessin que vient vous donner n°1.
Tout en donnant la tétée, installez sur les toilettes le réhausseur pour n°2 qui a un besoin très pressant (et qui a une incroyable propension à toujours avoir un besoin pressant quand vous n’êtes pas franchement disponible). Installez n°2 d’une seule main sur le réhausseur. Retournez vous asseoir. Relevez-vous 2 minutes plus tard pour gérer l’affaire de n°2 (toujours d’une main - vous commencez à avoir l'habitude).
A la fin de la tétée, installez n°4 dans son transat, avec vous dans la cuisine.

Ramassez, avant de déraper dessus, les aimants du frigo que n°3 a de nouveau mis par terre, puis sortez un sachet de levure chimique.
Dites à n°1 que oui, elle peut prendre une autre feuille blanche pour dessiner.
Donnez à n°3 son biberon d’eau, remontez de nouveau ses manches.
Videz le sachet de levure dans le saladier.
Fermez la ceinture de la poussette de poupée dans laquelle n°3 a posé son biberon, et qu’il faut attacher, même si ce n’est qu’un biberon.
Sortez l’huile de pépin de raisin.
Courrez prendre le téléphone qui a sonné, et que n°1 et n°2 s’arrachent. Répondez, raccrochez, consolez n°1 que n°2 a mordue, grondez n°2, envoyez-le se calmer dans le couloir, puis consolez-le, dites-lui que vous aussi vous l’aimez mais que vous n’aimez pas son attitude.
Dites à n°1 que oui, elle peut mettre son déguisement de princesse.
Courrez récupérer n°3, coincée au milieu des escaliers qu’elle ne sait pas encore descendre.
Retournez à la cuisine, en faisant juste à temps un petit entrechat pour éviter de vous étaler sur la poussette de poupée que n°3 a laissé pile dans votre passage.

Remplissez le pot au ¾ d’huile de pépin de raisin.
Donnez un autre verre d’eau à n°2.
Fermez les scratchs du déguisement de n°1.
Versez l’huile dans le saladier.
Dites à n°3 que vous ne pouvez pas la prendre dans vos bras car vous avez besoin de vos 2 mains.
Dites encore à n°3 que vous ne pouvez pas la prendre dans vos bras car vous avez besoin de vos 2 mains.
Respirez un grand coup, prenez n°3 dans vos bras, installez-la dans sa chaise haute. Achetez son calme avec une autre craquotte – mère indigne, tss tss!

Rallumez le four.
Cassez un œuf dans le saladier, versez-y une cuillère à soupe d’essence de vanille.
Dites à n°2 de remettre ses lunettes sur son nez.
Sortez votre batteur électrique, mélangez le tout 2 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse.
Dites à n°1 qui vient fort opportunément de débarquer dans la cuisine que oui, elle pourra avoir un des batteurs.
Dites à n°2 qui vous harcèle de « et moi, et moi ? » qu’il pourra avoir le 2e.
Versez la pâte dans des moules à muffins, et laissez à n°3 la spatule en silicone.
Enfournez les gâteaux, programmez le minuteur pour 20 minutes.

Mettez à terre n°3 qui commence à s’agiter dangereusement sur sa chaise.
Mettez au lave-vaisselle les batteurs, la spatule et le saladier.
Jetez le pot de yaourt.
Faites sortir des toilettes n°3, très intéressée par ce qu’est allé y faire n°2.
Dites à n°2 de bien faire pipi dans la cuvette.
Dites à n°1 que oui, elle peut prendre les ciseaux pour découper son dessin.
Enlevez des mains de n°3 le pot de yaourt vide, refermez la poubelle.
Reniflez rapidement du côté de n°4, sortez-le vite du transat pour aller le changer.
Enlevez encore une fois le pot de yaourt vide des mains de n°3, fermez de nouveau la poubelle en faisant les gros yeux et la grosse voix.
Consolez n°4 qui, de peur, s’est mis à pleurer.
Remettez-le dans son transat pour aller gérer en catastrophe le drame qui s’est produit aux toilettes (pourtant vous aviez bien précisé dans la cuvette…), donnez à n°2 un slip, des chaussettes et un pantalon propres, ainsi que de quoi essuyer le pipi par terre.
Changez intégralement n°4, dont la couche a entretemps copieusement débordé et qui manifeste bruyamment son malaise.
Faites au plus vite, car le four sonne.


Vite, le four sonne.


Vite, le four sonne.

Retournez à la cuisine juste à temps pour sortir du four de beaux muffins bien dorés.
Ôtez une nouvelle fois des mains de n°3 le pot de yaourt vide.
Installez n°4 dans son transat, n°3 sur sa chaise.
Démoulez les muffins tout chauds, posez-les sur une grille.
Appelez n°1 et n°2 pour le goûter.


Posez triomphalement vos muffins sur la table, et préparez-vous à savourer l’enthousiasme de votre progéniture à la vue de ces appétissants gâteaux les déguster toute seule, après avoir donné à vos enfants ingrats le pain et les carreaux de chocolat habituels qu’ils ont préféré réclamer…

Posté par Ti Gwez à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

16 mars 2017

Marinette

Ou comment (se) faire plaisir?

1. Prenez une Ptitakouett 

2. Prenez sa cousine-presque-jumelle

3. Trouvez une bonne occasion (la naissance d'un petit cousin, par exemple, au hasard)

4. Sortez Marinette de son placard

5. Cousez-la en double pour les presque-jumelles

IMG_1493

 

IMG_1497

 

IMG_1500

 

IMG_1502

 

IMG_1505

6. Postez!

***

Comme toujours avec Gasparine, tout tombe parfaitement.... un vrai plaisir!

IMG_4024

IMG_1506

Quand à moi, j'ai un peu de mal avec les premiers bras/jambes à l'air, quand on sort de l'hiver avec une mine de lavabo! Vive les rayons de soleil!!

***

Posté par crabigetbrinig à 10:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2017

Princesses et chevaliers

 

IMG_9904b

 

Samedi, Mistinguette a soufflé ses 5 bougies avec quelques petits amis de classe. Une première pour nous parents !
Thème choisi par la miss : princesses et chevaliers.

Je voulais que chaque invité reparte avec un petit souvenir en rapport avec le thème. Si pour les filles ça a été vite vu, pour les garçons j'ai dû me creuser un peu plus longtemps la tête !

Les princesses sont reparties avec une barrette papillon (tuto ici - sur les 9, il y en a aussi une pour la Luciole et 2 pour un petit cadeau de naissance). Les chevaliers, quant à eux, ont eu chacun un blason à accrocher sur leur porte de chambre, à l'initiale de leur prénom.

 

IMG_9990IMG_9985

IMG_9987IMG_9992

Je ne suis pas mécontente que cette journée soit derrière nous...

 

&&&

Bonne semaine ! (la dernière de l'hiver, youhou !)

09 mars 2017

La classe moyen-âge

[ou le moyen efficace pour recevoir un nouveau déguisement]

Cette semaine, Jobig 3 est à saint-Nectaire pour une classe Moyen-Age.... qui se termine par un banquet médiéval costumé.

L'an dernier, pour la même occasion, Jobig 2 avait souhaité une tenue de chevalier "de fête".

Pas question d'imiter qui que ce soit, évidemment! Jobig 3 sera donc templier.

IMG_1487

IMG_1488

IMG_1489

IMG_1490

***

Patron maison avec une attache pas vraiment d'époque (mais ô combien efficace pour équilibrer le poids de la cape et pour lui faciliter l'autonomie!)

***

Pour ne pas être en reste, Jobig 3 est devenu samouraï...

 

IMG_3993

 

IMG_3997

Gâté par sa marraine, partie au foyer de charité du Japon pour quelques mois...

Si l'on considère aussi les Jedi et autres Batman-princesse qui se baladent chez nous, vous ne serez pas étonnés que l'ambiance ici soit régulièrement belliqueuse.... 

***

Bonne journée

***

Posté par crabigetbrinig à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 mars 2017

Valdrôme (et la lavande)


Entre la pluie incessante, les températures encore bien frisquettes et les joues rosies sous les bonnets et écharpes, difficile de croire à l'arrivée prochaine du printemps... On en voit pourtant les prémices - des petites feuilles vertes qui pointent leur nez, les jours qui rallongent, les butternuts et les potimarrons qui ont déserté les étals du marché... et à la maison, les beaux tissus ensoleillés de la maison Valdrôme m'ont donné des envie de lavande pour parfumer les armoires !

 

IMG_9825

IMG_9823 IMG_9829

IMG_9832 IMG_9846

IMG_9847 IMG_9848

 

... Tissus Valdrôme France et rubans Toto ...
... Lavande achetée chez lavandeshop ...
... Petite demoiselle ravie de m'aider ...
... et un de ces moments de complicité mère/fille comme je les aime ! ...

 

&&&

Je vous souhaite une belle semaine !

 

 

Posté par Ti Gwez à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2017

Valdrôme (et les bavoirs)

Ici - et chez vous aussi probablement, si vous avez des enfants en bas âge - les bavoirs, c'est l'assiette bis. La confiture y coule par les trous des tartines, le chocolat chaud du matin s'y éponge, la purée et les coquillettes y sont catapultées, les haricots verts et les petits pois y sont écrasés avec grand soin, yaourts et compote y sont étalés avec art.

Les bavoirs font aussi l'objet d'une certaine rivalité entre frères et soeurs. Gare au drame si vous mettez autour du cou du cadet le bavoir convoité par l'aînée ! 

Bref, des bavoirs, mieux vaut en avoir un bon stock. Alors j'ai augmenté le mien.
Et comme à chaque fois que je couds des bavoirs, se sont mêlés plaisir de sortir de beaux tissus et satisfaction de diminuer la pile de serviettes éponge à recycler.

 

IMG_9815 IMG_9818 IMG_9822 IMG_9880

 

C'est beau, c'est coloré, on les a tous les jours sous les yeux, et je suis décidément fan des tissus Valdrôme France !

 

&&&

Belle entrée en Carême !

Posté par Ti Gwez à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 février 2017

La blouse allaitement-compatible


("vieille" cousette que je ne prends le temps de vous montrer que maintenant...)

L'été dernier, après ma série de trois Calypso de grossesse (ici, et encore ), je m'étais dit que tant qu'à faire, pourquoi ne pas bidouiller le patron pour en faire un blouse d'allaitement ?

J'ai d'abord fait un essai pour un haut de pyjama, qui m'a surtout servi à la maternité surchauffée (mais beaucoup moins de retour à la maison, les hauts sans manches n'étant alors plus vraiment de saison !) :

IMG_8178

 

Et puis comme l'essai-pyjama collait plutôt bien, je me suis lancée dans la blouse. Un mic-mac entre la Calypso (qui m'a servi de base), mon ancienne blouse fétiche évoquée ici (pour les emmanchures et les manches), et mes envies du moment (un "faux" col façon col Claudine). Je serais bien en peine de vous expliquer comment j'ai fait (blouse cousue au mois d'août, ce n'est plus très frais !), mais pour les détails :

- encolure soulignée d'un "faux" col (qui s'arrête à la couture d'épaule) - boutonnage jusque sous la poitrine pour pouvoir allaiter (même si au final, je la soulève pour aller plus vite...) - léger surplus de tissu sous poitrine, résorbé par quelques plis plats, histoire de pouvoir cacher le bedon post-accouchement sans pour autant avoir l'impression de porter encore une blouse de grossesse - manches 3/4, fendues pour plus d'aisance - cotés fendus également, avec le dos un peu plus long que le devant.

 

IMG_9800 IMG_9769

IMG_9804 IMG_9808

IMG_9766 IMG_9805

 

 Le tissu, une cotonnade achetée l'été dernier chez Toto, est bien agréable, et la blouse très confortable ! Je ne regrette pas le temps passé entre bidouillage et couture !

 

&&&

Je vous souhaite une douce semaine...

Posté par Ti Gwez à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 février 2017

S'installer (ou pas)

 

Quand nous sommes arrivés à lyon, nous ne savions pas pour combien de temps

(On ne le sait toujours pas d'ailleurs!!)

J'ai toujours eu du mal à m'investir dans une maison pour une durée indéterminée (et potentiellement courte), surtout quand les enfants changent de chambres et de meubles à chaque vacances ou presque! (Maman, je ne supporte plus Jobig 1, je vais m'installer avec Jobig 4, j'ai deja changé mon lit et mon bureau, mais Jobig 3 ne veut pas qu'on échange nos étagères alors que la mienne est trop grande pour la nouvelle chambre, du coup, Ptitakouett veut aussi changer de chambre mais moi je ne veux pas de poupées qui traînent, et en plus, comme Jobig 2 a voulu changer son lit de chambre aussi, on est tous coincés dans le couloir et on ne peut plus bouger.... il paraît qu'un jour on regrettera le temps où nous ne pouvions pas prendre le temps d'un café tranquilles, mais je crois que ce n'est pas pour tout de suite).

Bref, ça fait maintenant 18 mois que nous sommes lyonnais (The preuve, c'est que je fais des quenelles sauce Nantua mieux que Bocuse!!!) et il se profile qu'on  en a encore 18 autres devant nous sans déménagement, voire plus, soyons fous!

C'est le moment ou jamais pour mettre quelques touches personnelles avant de recommencer ailleurs!

c'est, évidemment, par la Ptitakouett que les choses ont commencé. Je réfute toute accusation de chouchoutage: quand j'ai proposé aux Jobig d'améliorer leur deco, ils ont levé les yeux au ciel, alors qu'en digne fille, jolie Doudou a commencé une danse du scalp enthousiaste et bruyante, émaillée de " ouiiiiii , maman, t'est trop gentiiiiiiille, mamaaaaaaannnnnn! Comment hesiter????

Pour les murs, Ptitakouett a décidé qu'elle révélait un nouveau talent.... au point où on en est, je ne dis plus rien, mais j'ai acheté une peinture lavable et envisage que mon œuvre d'art cache bientôt la sienne (et paf!)

Pour le reste, le recyclage de chemises façon housse de couette de Ti Gwez m'a inspirée. Petit-mari portant des tee-shirts kaki au boulot, difficile de faire de la récup 😱.... donc il n'y a pas beaucoup de récup dans cette parure! 

IMG_1484

IMG_3978

Harmoniser les motifs....

IMG_1480

IMG_1479

IMG_1481

 

Les deux Ferdinand...

***

Pour nous les vacances commencent, 

Penn Maout, nous voici!!

***

 

 

Posté par crabigetbrinig à 12:57 - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 février 2017

Dressing chic 70's... (#3)

... version jupe trapèze.

 

Parce que je voulais un peu de nouveau dans ma garde-robe, sans avoir à courir les magasins (j'ai horrrrrrreur de ça, surtout pendant les soldes!), je me suis cousu un modèle repéré depuis un moment déjà, la jupe trapèze du Dressing Chic 70's.

Tant qu'à prendre le temps de coudre pour ma pomme, j'ai vraiment eu envie de soigner les finitions... ajout d'une poche dans la couture de côté - suppression du passepoil, mais surpiqûre fantaisie tout autour de la jupe - parementure bordée de biais. Je n'ai fait qu'une boutonnière pour garder le côté asymétrique de la jupe, et cousu une pression à l'intérieur.

 

Pardonnez mes piètres photos... Cruel manque de luminosité, conjugué à une couleur pas évidente à rendre !

IMG_9667

IMG_9670

IMG_9694 IMG_9682

IMG_9685 IMG_9686

 

Portée :

IMG_9698 IMG_9700

Jupe trapèze, Dressing Chic revisite les 70's
Taille 40
Velours milleraie Sonitis
Coton fleurie from India (merci Delphine !)
Bouton de nacre chiné

 

La forme est chouette, mais... je trouve que les deux pans du devant se superposent trop peu ! Debout ça va. Assise ça passe, mais je suis quand même moins à l'aise.
Note à moi-même : la prochaine fois, doubler totalement la jupe, et ajouter 5 cm de large à chaque pans pour qu'ils se superposent davantage !

&&&

Meri pour vos visites et bonne semaine !

Posté par Ti Gwez à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 janvier 2017

La culotte droite de bébé #2

Depuis que ma Maman avait tricoté pour mon loupiot une petite culotte droite, j'avais bien envie d'en tricoter une à mon tour... chose faite !

J'ai un peu tâtonné, fait, défait, refait. Si j'en tricote une de nouveau, je pense que j'y apporterai quelques modifications (améliorations ?). Mais je suis assez satisfaite du résultat...

 

IMG_9585

IMG_9584

IMG_9586

 

... surtout sur son petit destinataire ! (Miam, j'en mangerais !)

IMG_9598

IMG_9601

IMG_9603

IMG_9652 IMG_9657

IMG_9660b

Culotte droite, taille 3 mois, modèle maison
Laine Pénélope de DRN, teinte galet
aig n° 4,5 et 5

 

&&&

Bonne fin de janvier !

Posté par Ti Gwez à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,